Quel est l’objectif du design thinking ?

design thinking

Le design thinking est de plus en plus sollicité par les entreprises. Cette démarche a permis de produire des prototypes qui répondent parfaitement aux besoins des clients. En fait, imaginer et créer de nouveaux produits n’est pas toujours facile. Le design thinking a aidé de nombreuses entreprises à lancer plus facilement des produits sur le marché. Mais cette méthode est un peu particulière par son approche et les outils mis en œuvre. Il est donc important de connaître les objectifs fixés par ce processus.

Qu’est-ce que le design thinking ?

Le design thinking est une méthode de résolution des problèmes qui mise plus sur le facteur humain. Même si la technique est considérée comme innovante, surtout en France, elle a déjà été utilisée aux États-Unis depuis des années. L’idée est apparue en même temps que toutes les démarches de groupes qui visent à stimuler l’inventivité. Le but est d’oublier les démarches traditionnelles qui travaillent plus sur les solutions techniques. Avec le design thinking, les recherches de solutions tiennent compte des besoins réels des utilisateurs. Dans ce cas, cette technique ne diffère pas du brainstorming. Ce dernier est l’une des démarches les plus connues qui utilisent le facteur humain. Le design thinking est considéré comme une technique complémentaire au brainstorming. Pour ce cas précis, ce sont les utilisateurs qui sont au cœur des débats pour la recherche de solutions plus innovantes. Mais dans une entreprise, l’équipe chargée du design thinking joue le rôle des utilisateurs. Ils doivent tester les solutions imaginées et voir leur côté pratique. Cela peut aider les entrepreneurs à offrir des produits qui répondent parfaitement aux besoins réels des utilisateurs.

Débloquer l’innovation

L’objectif principal du design thinking est de débloquer l’innovation dans une entreprise. Pour cela, la technique consiste à faire intervenir tous les collaborateurs. Le but est d’utiliser la diversité de métiers pour parvenir à fabriquer un produit qui répond aux besoins de chaque utilisateur. Regrouper les différents métiers permet de réveiller le goût à l’imagination de chacun. En effet, avant de pouvoir concevoir un produit, il faut commencer par l’imaginer. Mais cette fois-ci, il faut oublier les chiffres et les différents indicateurs utilisés habituellement. Il faut utiliser le facteur humain et les différentes erreurs qui vont avec. En laissant libre à leur imagination, il est plus facile de débloquer l’innovation chez les participants. Le design thinking peut être ainsi considéré comme un catalyseur pour aider les collaborateurs à avoir des idées créatives. Mais cette approche peut être aussi d’une grande aide à la productivité dans l’entreprise. En effet, mettre dans une même salle dirigeants et employés permet aussi de développer la cohésion entre les différents salariés de la société.

Améliorer l’expérience client

Le design thinking est aussi une technique très efficace pour améliorer l’expérience client. En fait, il faut connaître les besoins des clients. Cela concerne aussi les problèmes rencontrés par les clients. En prenant la place des utilisateurs, l’équipe de design thinking peut effectuer différents tests en prenant compte des critiques avancées par les clients. Mais contrairement aux techniques classiques, cette approche mise plus sur les émotions ressenties par les utilisateurs. Pour cela, tous les participants à ces ateliers utilisent des questionnaires pour comprendre les clients. Dans certains cas, des outils sont également utilisés pour aider chaque participant à apporter une réponse aux problématiques. Le diagramme d’affinités en est un exemple concret pour faire une synthèse des idées élaborées. Mais le design thinking a aussi un autre objectif plus direct pour l’entreprise. Il s’agit d’aider cette dernière à lancer des produits sur le marché le plus rapidement possible. En effet, la technique permet de tester les prototypes de l’entreprise de façon plus efficace. Mieux comprendre les besoins des utilisateurs permet de raccourcir le temps de lancement du produit. 

3 façons de stimuler les ventes grâce à l’email marketing et Instagram
11 points à prendre en compte dans l’organisation d’un événement privé